Comment transférer des fichiers lors d’une migration de serveur

Il suffit d’utiliser un outil peu connu mais redoutablement efficace : ROBOCOPY

Il s’agit d’un outil en ligne de commande (même pas peur) qui permet de réaliser des copies de fichiers avec de grosses volumétrie et en limitant l’interruption de service pour les utilisateurs en utilisant certaines astuces.

Prenons le cas d’un nouveau serveur SERVEURCIBLE que vous souhaitez mettre en production et qui doit accueillir les fichiers utilisateurs qui actuellement travaillent sur les fichiers du serveur SERVEURSOURCE :

1- Quelques jours avant le changement de serveur je lance ma première copie grâce à la commande suivante :
robocopy « \\serveursource\share » « \\serveurcible\share » /MIR /SEC /RH:2000-0700 /TEE /LOG+:c:\journal.log
De cette manière ma copie se déroule de 20h à 6h du matin (pendant la nuit). Si mon volume de données à copier est tel que cela n’a pas suffit, ou que la copie a planté, je peux relancer cette même commande une seconde fois le lendemain.

Lorsque tout est copié, j’utilise la commande suivante :
robocopy « \\serveursource\share » « \\serveurcible\share » /MIR /SEC /MOT:10 /TEE /LOG+:c:\journal.log
Cette fois, toutes les 10 mn, les changements vont être synchronisés. Cela permet au SERVEURCIBLE d’être le plus à jour possible.

Et pour finir le jour de la bascule, je coupe l’accès aux utilisateurs, je modifie les scripts de connexion et je lance :
robocopy « \\serveursource\share » « \\serveurcible\share » /MIR /SEC /TEE /LOG+:c:\journal.log

 

Et voilà !

Même si mon volume de données est de plusieurs To, les utilisateurs n’ont pas eu d’interruption de service.

Petite cerise qui a son importance : les droits NTFS sont conservés donc pas besoin de reconfigurer les droits et les héritages sur l’arborescence des fichiers.

Comments

  1. By Hosting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *